L’argent des Premières nations investi au profit des Premières nations.

Tous les gouvernements utilisent des instruments d’investissement sûrs, sécuritaires et flexibles afin de gérer leurs surplus de caisse à court terme. En mettant leurs ressources en commun, les gouvernements locaux et régionaux peuvent investir avec les mêmes avantages que les grands gouvernements: taux d’intérêts élevés, commissions minimes et flexibilité. Afin de fournir aux Premières nations les services de gestion de surplus de caisse dont profitent les autres gouvernements au Canada, l’AFPN a établi un accord avec l’Autorité financière des municipalités de Colombie-Britannique pour permettre aux gouvernements autochtones et à leurs organisations de participer à un fonds d’investissement de plus de 2,2 milliards. Ces fonds sont placés dans des instruments traditionnels à faible risque (la politique d’investissement et les restrictions sont dictées par législation) et ils sont gérés par une tierce partie indépendante composée de gestionnaires financiers professionnels (actuellement Phillips, Hager & North). CIBC Mellon agit comme dépositaire du fond commun de placement.

  • Depuis 1995, des Premières nations de partout au Canada ont placé des investissements profitables à travers l’AFPN. Ils ont bénéficié de nombreux avantages
  • Revenus compétitifs, supérieurs aux indices de référence des investissements commerciaux courants,
  • Remboursement anticipé, souscriptions et transferts entre fonds sans aucun frais,
  • Accès rapide, flexible, illimité et sans pénalité aux fonds (24 heures d’avis pour le fonds du marché monétaire, 3 à 4 jours d’avis pour les fonds à plus long terme)
  • Dépôts ou encaisses par tranches de 1000$ sans aucun solde minimal requis,
  • Transactions aussi simples que pour un compte bancaire, par téléphone ou télécopieur, et
  • Comptes multiples avec des relevés mensuels détaillés.