L’Administration financière des Premières nations (AFPN) est une organisation à but non lucratif et sans capital action, formée en 2005 en vertu de la loi sur la gestion financière des Premières nations. Elle a pour buts d’offrir aux gouvernements des Premières nations des options de placement, des conseils en planification de capital, et surtout, l’accès à des prêts à long terme avec des taux d’intérêt avantageux. Ni agent ni société de la Couronne, l’AFPN est contrôlée exclusivement par les Premières nations qui s’y joignent en tant que membres emprunteurs.

Se joindre à l’AFPN comme membre emprunteur présente les avantages suivants :

  1. Accès à de bas taux d’intérêts, sous le taux directeur, avec amortissement jusqu’à 30 ans ;
  2. durée d’amortissement déterminée par la nation emprunteuse en fonction de ses contraintes budgétaires ;
  3. aucun collatéral exigé par l’AFPN ;
  4. le prêt AFPN permet le refinancement de dettes existantes ; et
  5. taux d’intérêt comparables à ceux dont bénéficient les gouvernements provinciaux et locaux.

La plupart des sources de revenus sont admissibles pour appuyer une demande d’emprunt à l’AFPN. Parmi les projets que l’AFPN peut financer, on compte l’infrastructure, les projets poursuivant des buts sociaux ou économiques, les acquisitions foncières, les projets de production d’énergie, le logement social et les équipements roulants.

L’AFPN est une organisation autonome, indépendante du gouvernement du Canada. Ses politiques d’opérations sont définies par ses membres emprunteurs. L’AFPN a été créée par des Premières nations, pour les Premières nations.